mercredi 13 juin 2012

Peur






J'ai jamais eu aussi peur que depuis que je suis tombée enceinte. Depuis que cette petite vie s'est installée en mois, y a toujours cette peur, latente. Au début, c'était que ça n'aille pas, que mon bébé s'en aille. La peur irrationnelle de m'être trompée, de ne plus être enceinte parce que je n'avais pas de symptôme. (bon, ça a pas duré!) Puis la peur qu'il s'en aille. La peur d'annoncer ma grossesse à mes parents, enfin, surtout à mon père, parce que j'avais certes 22 ans, j'en étais pas moins une étudiante qui vivait avec un chômeur. Après, j'ai eu peur qu'il ai le même soucis qu'ont rencontré mes parents avec leurs garçons (qui n'ont pas vécu), que mon fils n'ait pas le canal reliant la vessie aux reins. Puis ça a été la peur du cordon autour du cou. Je crois que de toute ma grossesse, je n'ai pas cessé d'avoir peur, même si j'ai réussi à retrouver un peu de calme vers la fin, où je pouvais vraiment le voir bouger, le faire bouger, si j'avais un mini doute.

Et puis un soir de septembre, il est né. Juste avant de le voir, j'ai eu peur de ne pas l'aimer. D'être trop égoïste pour savoir l'aimer. Et puis finalement, ça n'a duré que le temps où la sage femme le nettoyait. Je l'ai vu, je l'ai embrassé, et je l'ai aimé. J'ai eu peur de ne pas savoir m'y prendre, le lendemain, quand j'ai demandé à ce qu'on me l'apporte dès mon réveil. Puis finalement, ça a été. Le premier change, le premier bain... on aurait dit que j'avais fait ça toute ma vie. A la maternité, il a perdu beaucoup de poids, car il mangeait peu et dormait beaucoup. Les puéricultrices m'ont fait peur, en me disant qu'il fallait noter tous ses repas. Qu'il fallait lui prendre sa glycémie tous les jours parce qu'il mangeait peu. J'ai eu peur qu'à cause de sa perte de poids, on nous laisse pas sortir. J'ai eu la peur la plus débile de la planète le jour où on est sortis : est-ce qu'ils allaient me laisser partir avec ce bébé? Est-ce que c'était vraiment réel tout ça ? Que c'était mon bébé ? Et si je n'arrivais pas à l'allaiter ? Cette peur a duré un mois, le temps qu'il arrive à gérer sa prise de lait...

Depuis que j'ai quitté la maternité et que je suis de retour à la maison, j'ai peur d'être à nouveau enceinte, parce que ça serait contre tous mes projets de grossesse, que je veux le plus optimal possible. J'ai tellement peur d'être enceinte que j'ai peur de faire un déni... Mais c'est tellement stupide...! J'avais peur à la mater des gens qui le prenait dans leurs bras. Peur qu'il ne me reconnaisse plus, peur qu'il soit déboussolé. Mais ça a été. Quand il dormait, j'avais peur qu'il s'en aille. Jusque ses 6 mois au moins, j'allais vérifier 10000 fois le soir qu'il dormait. Maintenant, j'y vais avant d'aller au lit... J'ai peur quand je sors avec lui. J'ai peur des voitures, j'ai peur du soleil, même s'il est tartiné d'écran total. J'ai peur du vent, des bestioles.  J'ai peur de toutes ces petites choses que je ne vois pas mais que lui voit et met dans sa bouche. J'ai peur des boudoirs.
Je suis une mère angoissée quoi. Même si je n'en laisse rien paraître, ou peu. Je garde tout ça en moi, et j'essaie de me raisonner. Mais c'est pas facile.


Et toi ? Tu la gères comment ton angoisse ?

Passe un bon après-midi ! Je t'embrasse !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Et toi, tu en penses quoi ?