lundi 23 juillet 2012

Les bras de Maman







Quand tu chouines, avec cette voix si aiguë, si différente de ta voix normale...
Quand tu t'accroches à moi, que tu me secoues, pour que je fasse attention à toi
Quand tu tends ta petite main vers moi, comme si j'étais un bonheur inaccessible...

Quand enfin, je cède, que tu es dans mes bras
Quand tu ne demande pas que je te couvre de bisous, mais seulement que je te caresse
Quand tu veux juste te blottir contre moi, avec ton petit sourire coquin

Et moi, je me plie à tes désirs. Je cède, petit tyran de mon coeur
Et moi, je t'embrasse, je couvre de bisous ce petit corps sorti de moi
Et moi, je tombe dans ton piège à sourire, quotidiennement, et je souris.

Comme je t'aime, toi, qui a chamboulé ma vie
Comme je t'aime, toi, tes sourires et tes gazouillis
Comme je t'aime, quand tu m'appelles, et que je vois que tu ne peux te passer de moi.



Je t'aime mon petit coeur, et parfois, si j'essaie d'être forte et de ne pas céder au moindre de tes caprices, c'est pour mieux te retrouver plus tard, au creux de mes bras, pour te couvrir de bisous, de caresses et d'amour...




Bonne journée ! Je t'embrasse !
Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Comme c'est beau ma chérie, un texte tout pleins d'amour et de vérités <3
    Ils sont pesant nos bébés mais c'est trognon de voir à quelle point ils ont besoin de leur moitier pour aller mieux.. nous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma chou <3 J'avoue que je peste,q ue des fois j'aimerais être tranquille, j'aimerais être seule... Mais finalement... Ce que je l'aime ! Et si lui ne peux pas se passer de moi, je peux pas non plus me passer de lui !

      Supprimer
  2. Je n'avais pas lu ce billet. Mais oui, tu as tout dit, tes mots sont si justes!
    Très beau texte.

    RépondreSupprimer

Et toi, tu en penses quoi ?