dimanche 29 juillet 2012

Une bonne explication sur un balcon, dans l'air frais du soir, y a qu'ça d'vrai !



Hier soir, un ami est venu à l'improviste à la maison. Le genre d'ami qui jette un regard critique sur tout ce que tu fais, qui te juge au moindre grain de poussière par terre. Enfin, avant, il était comme ça.
Il prenait Papa Canard de haut, il faisait son supérieur. Jamais devant moi. Moi, avec ma grande gueule et ma franchise à l'air de claque dans ta gueule, je pense que je lui faisais un peu peur.
Depuis quelques temps, il a changé. Il parle à Papa Canard d'égal à égal (il faut savoir qu'ils ont le même âge et sont des amis d'enfance). Comme si ENFIN mon amoureux était passé par la case adulte.
Non, parce que tu comprends, mon Canard, il a été au chômage pas mal de temps, il a toujours été réservé et son sale caractère, il le garde pour moi. Pour les autres, c'est un mec effacé, qui encaisse sans rien dire.
Et depuis mars, il a un boulot stable. Depuis 4 ans, il est avec la même fille, et maintenant, ils ont un bébé. Peut être mérite-t-il un peu de considération finalement. Moi je dis, il était temps. Parce que les amis, c'est pas fait pour se sentir supérieur à nous normalement. Entre amis, les faire-valoir, ça n'existe pas...

Hier soir, on a parlé, tous les trois. On a enfin osé dire exactement ce qu'on avait sur le coeur. On lui a dit, le Canard et moi, que sa réaction à l'annonce de ma grossesse avait été mauvaise et démesurée. Parce qu'il lui a gueulé dessus, comme si c'était un gamin sans cervelle. Parce qu'à ce moment là, il n'avait pas de boulot, mon Canard. Puis on a déménagé. On a (malheureusement) vécu chez ses parents, pendant 6 mois. Et le regard de cet ami était toujours le même. Alors que mon Canard se battait pour trouver du boulot, pour subvenir aux besoin de sa famille. Je ne lui ai pas caché, hier soir, à cet ami, que la première fois que je l'ai revu, quand j'étais enceinte, Papa Canard avait été obligé de me traîner pour que j'y aille. Que je n'aurais pas hésité une seule seconde à lui écraser la tronche, s'il avait fait une seule remarque. Mais il n'a rien dit. Il s'est émerveillé, devant mon bidon tout rond. Bien. Puis on a eu notre bébé, et il est tombé amoureux de notre petit bonhomme. Puis on a eu notre chez nous.

Faut savoir que dans ma tête, ça n'a été qu'à peu près aux 6 mois de mon bébé. Je me suis voilée la face longtemps, mais je pense que j'ai fait un petit baby blues. J'étais mal en permanence, je pleurais, j'étais seule... Bref, j'étais pas bien et la maison était un chantier plus ou moins rangé.

Quand il venait à la maison, je voyais son regard critique genre 'tain, la meuf, elle sait même pas tenir une maison' alors que c'est le genre de type à foutre les pieds sous la table. Autant te dire que ça me faisait fulminer. Les petites remarques glissée au Canard dans mon dos... Puis les regards au Canard quand il parlait de jeux vidéos, alors que lui même est un gros geek, comme c'est pas permis. Parce que tu comprends, mon Canard, bah, il avait toujours pas de boulot.

Et depuis mars, Canard a un boulot stable, même si ce n'est que du 26h30 par semaine, comme c'est un contrat aidé, on est pas à la rue, on vit bien. Et on est heureux de lui avoir donné tord, à cet ami qui pensait qu'avec notre bébé en route, on allait droit dans le mur. Il est heureux que nous lui ayons donné tord.

On a fait notre entrée dans le monde des adultes responsables aux yeux de pas mal de monde, alors qu'avant ça, sans boulot, et moi qui était étudiante, on n'a jamais rien demandé à personne. Mais maintenant, en tant que parents, nous avons acquis une toute nouvelle légitimité.

Et c'est pas pour me déplaire !




Bonne journée ! Je t'embrasse !
Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

  1. Il était temps qu'il ouvre les yeux et qu'il arrête de rabaisser son ami!
    Tu peux être fière de toi ma chérie, et de ton canard aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^ Et franchement, on est fier ^^ D'avoir prouvé à toutes ces mauvaises langues qu'on était capable de bien plus de choses que ce qu'ils pensaient !

      Supprimer
  2. Rhôôô moi aussi je deviens une vraie tigresse quand il s'agit de mon homme et s'il est rabaissé devant moi, je pète les plombs, il ne se laisserait pas faire, non, mais moi je rentre dans le lard! Je ne supporte pas qu'on fasse du mal à mon homme!
    On se ressemble sur ce point là :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. =D On protège bec et ongles les personnes qui nous sont chères ^^ Moi, il se laisse faire parce qu'il a pas confiance en lui. Et c'est dur de lui montrer qu'il doit avoir confiance en lui, en ce qu'il est et en ce qu'il pense !

      Supprimer
  3. il ouvre enfin les yeux, comme on dit "mieux vaut tard que jamais"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait ! Au moins, il admet avoir eu tord ! C'est une qualité dont certains sont dépourvu, alors je salue cette faculté =)

      Supprimer
  4. moi je dis a ce moment ce n'étais pas un ami sincère et je pense que toi et Canard vous n'auriez pas du le conservé comme tel!
    mais au moins il a changé c'est déjà sa!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bha, on lui a pas parlé pendant longtemps, et puis finalement, on s'est revu, comme c'est aussi un ami du frère du Canard. Il était surtout inquiet pour nous en fait, même s'il manifeste son inquiétude étrangement et que je ne l'aurais certes pas fait comme ça ! Finalement, il s'avère être un ami précieux. Outre le fait qu'il ne sait pas être inquiet sans être violent dans ses propos x)

      Supprimer
  5. Ce n'est déjà pas une situation facile alors si en plus les amis ne vous viennent pas en aide...pas évident, contente de savoir que vous avez pu avoir cette discussion et que les choses changent,
    je t'embrasse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh non, c'est pas facile. Surtout quand tu dois te battre pour deux, parce que ta moitié ose pas envoyer paître les gens qui lui crachent dessus...! Mais bon, on s'en est sorti, c'est ça le principal =)

      Bisous ♥

      Supprimer
  6. Moi je trouve ça dommage qu'il faille devenir parents pour avoir un peu de considération... Et encore, ce n'est pas toujours le cas.
    Moi aussi mon cher et tendre était et est encore au chômage pour notre deuxième (bon retour au boulot en septembre) et pr certaines personnes ce n'était sans doute pas très sérieux mais perso je n'en fiche. Ça fait mal parfois mais je sais que mes enfants n'en pâtiront pas.
    Bref, pour en revenir à toi, je suis contente que vous ayez mis les choses au point, je crois que ça a fait du bien à tout le monde ! Namého ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça, je te le fait pas dire, que c'est dommage. Bon, après, certains nous voient encore comme des gamins irresponsables, mais franchement, ceux là, ils peuvent allez se faire voir par qui ils veulent ! On a 26 et 24 ans, on est quand même plus des bébés !
      T'as bien raison de t'en ficher, même si je sais que c'est pas facile à gérer, le regard des gens de ce côté là! Je suis contente que ton chéri ait retrouvé du travail =) nous, ça a fait un bien fou à papa Canard (qui a arrêté de se sentir agressé et dévalué à chaque regard ! l'ambiance est donc plus cool à la maison!)

      Et oui, ça fait du bien à tout le monde. Même si je crois que cet ami a quand même serré les fesses quand je lui ai dit ce que j'avais sur le coeur, au cas où le fait de brasser tout ça pouvait refaire surgir cette colère bouillonnante ! Il a eu de la chance, j'étais calmée xD

      Supprimer

Et toi, tu en penses quoi ?