jeudi 11 juillet 2013

Parce qu'une Bullette, ça se fait désirer ! [Première partie]

Il y a une semaine, je désespérais. J'étais à 2 jours du terme. Et rien n'indiquait que la Bullette se déciderait à sortir un jour. D'ailleurs j'étais persuadée que je resterais enceinte jusqu'à la fin des temps. Pourtant, paraît que c'est pas possible. Mais franchement, moi, j'y croyais plus. Ca faisait deux semaines que je contractais, que j'avais mal, mais rien n'était régulier, et franchement, la douleur était supportable. Alors je saoulais tout le monde avec mes chouineries. Eh ouais, je suis comme ça moi x)

Le 4 juillet...

Toute la matinée, j'ai désespéré. J' errais dans la maison en me tortillant intérieurement (oui, non, parce qu'en vrai physiquement, une bombonne ne peux PAS se tortiller). J'ai joué avec le doudou, papoté sur fb, bref, une matinée comme les autres. Puis on a mangé, et on a terminé le super tiramisu de la mort qui tue (chocolat fleur d'oranger) que j'avais fait la veille. Et là dessus, j'ai été me mettre à la sieste. L'homme est parti à 14h de la maison pour aller au boulot, pendant que je somnolais. J'avais mal à l'estomac, c'était horrible, du coup je dormais mal. Je me retournais, et finalement, hop, je vais me lever. Mais la fleeemme. Puis là, aoutch ! Contraction. Elle a fait mal celle-là. Réveillée pour réveillée, du coup, je décide de me lever. Je m'assoie et là.... glouglou. Comment ça, glouglou? Heu... Je file aux toilettes, je m'essuie, ah, je perds du liquide, c'est rosé... Cette fois je pars pour la maternité ! Ca tombe bien, toute mes affaires sont prêtes ! (depis loooongtemps!). Je passe prévenir les gens sur fb qui me demandent régulièrement, dès que je m'absente plus d'une heure, si ça y est, je suis partie. Cette fois, j'y crois, c'est la bonne...!
Je file réveiller le doudou, j'appelle mon beau père pour qu'il vienne me chercher et m'emmener à la maternité.  Je me prépare en vitesse, toute tremblante, je le sens, je vais rentrer à la maternité, et je ne sortirais pas le ventre plein et les bras vide. Cette fois, ça y est.


15h20


La tige de test pour le liquide amniotique n'a viré qu'au gris, et pas au noir franc. La sage femme est dubitative. Moi, j'y crois toujours, j'ai fissuré la poche. Peut être pas beaucoup, mais je suis certaine qu'elle est fissurée. En attendant, monito d'usage, qui montre peu de contractions. Un peu, mais pas de travail quoi. Je désespère un peu. Je me dis que si j'ai fissuré la poche alors que mon col est ce qu'il est (ouvert à 1 seulement) et que ça ne démarre pas, encore une fois, ça sera la table d'opération...
1h après, la sf revient pour me dire qu'elle a appelé le gynéco (le génial, dont je parle ici, et franchement, génial est un euphémisme. J'en serais presque amoureuse x) ), parce qu'elle sait pas ce qu'elle doit faire de moi. Je suis un mystère (ça va revenir souvent...!). Finalement, ils me gardent en observation, voir si la poche se rompt un peu plus franchement, voire totalement, si les contractions démarrent, bref, on me garde, et je suis aux anges !
Finalement, dans la soirée, plus de doute possible, la poche est bien fissurée, ça commence à couler un peu plus franchement. Moi, ce qui m'inquiète, c'est que je perds du sang. Mais paraît que c'est le col, alors je tente de ne pas m'inquiéter. De toute manière, je ne peux pas être entre de meilleures mains !
Je passe la fin d'aprem à discuter avec plein de gens, par sms. J'ai pas accès à fb à la maternité, et ça, c'est bien la lose. J'ai dis à mon chéri de rester au boulot tant que ça démarrait pas, il aurait toujours le temps de venir plus tard. Mais finalement, l'après midi passe, et pas d'évolution. Enfin, si, y en a une : mon ventre est bien descendu depuis la veille !


Vers 20h, mon chéri est passé me ramener mon livre, parce que je m'ennuyais ferme et mon chargeur de téléphone (mon sauveur!), histoire que je puisse communiquer avec l'extérieur...

Finalement, vers 23h, je vais me coucher, je m'endors, et je me réveille vers minuit.

C'est là que tout a commencé.... Ca y est, je contractais... ENFIN !

[TO BE CONTINUED]

Bonne journée, je t'embrasse, je te raconte bientôt la suite ! (tu as le droit de me détester pour tant de cruauté...!)
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

  1. Ah bah c'est quoi cette fin à suspense là ? Et la suite? Merde quoi! Lol

    RépondreSupprimer
  2. Heureusement qu'on connait déjà l'issue de cette histoire ! Sinon, c'est vrai que ça serait cruel !

    RépondreSupprimer
  3. Je veux la suiiiiiiite ;-)
    Plein de bisous.

    RépondreSupprimer
  4. Trop fort ... La suite, la suite !!! ;-)

    RépondreSupprimer

Et toi, tu en penses quoi ?