mardi 17 septembre 2013

Allaitement et cauchemars




Ca fait 2 mois, 11 jours et 12h que j'allaite. Avec ma Bullette, contrairement à avec le doudou, ça a été facile. Une crevasse à la maternité, une il y a peu de temps qui n'a pas trainée... Pas de douleur, de belles montées de lait, un bébé qui tète comme une pro... Le rêve. Seul bémol ? Je suis un peu trop réactive aux endorphine et il m'arrive de m'endormir pendant la tétée, sans que je puisse y résister (c'est tout pourri, surtout au tout début... XD Bon, après, en général, quand je m'endors, c'est qu'elle s'endort aussi....!)

Notre allaitement se passe donc à merveille, les pics de croissance sont un peu plus intense, mais une fois que t'es prévenue qu'il y en a, tu le prends avec une toute autre philosophie, et c'est bien moins fatigant! (me rappelle pour le Doudou comment j'avais l'impression de mourir de fatigue, alors que là, certes, je suis fatiguée, mais beaucoup moins tendue...!) [il faut savoir qu'au début, les pics de croissance, c'est à peu près toutes les 3 semaines, et ça peut durer 1 semaine...]

Du coup, comme notre allaitement était parfait, y a un truc auquel je m'attendais pas, c'était de faire des cauchemars d'allaitante ! Oui, tu as bien lu. Des cauchemars d'allaitante.
Depuis deux jours, je cauchemarde que je suis séparée de ma fille et que j'ai peu qu'elle n'ait pas à manger. Mais vraiment très très peur... Parce que la Bulle ne veut pas du biberon, même si c'est mon lait. Alors t'imagine, un biberon de lait artificiel ?! Non, impossible!

Depuis qu'elle est née, je la trimbale partout, justement, au cas où elle ait besoin de téter. Et je ne sais pas pourquoi, ces deux derniers jours, c'est ma grande hantise. Qu'on soit séparées et qu'elle ait faim ou juste besoin de téter et que je ne puisse rien pour elle. Et en plus, c'est même pas conscient, puisque je vois pas ce qui pourrait nous séparer. C'est mon inconscient qui me joue des tours. Autant te dire que les cauchemars de grossesse, je m'y attendais, mais ça, non clairement pas...

Comme quoi, l'esprit tricote beaucoup quand on fait pas gaffe !

Ca t'es arrivé toi, des trucs comme ça ?

Bonne soirée, je t'embrasse !
Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Heu... non, ça ne m'est pas arrivé.
    Par contre m'endormir avec Bichette encore accrochée au sein, oui! Et on dort toutes les deux ainsi... Du coup je me réveille en sursaut de peur de l'avoir écrasée!
    Enfin, en ce moment j'ai pas le temps de cauchemarder, je ne dors pas! Rapport au pic de croissance!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Saleté de pic ! Cette photo c'est mon homme qui la prise, il est trop chou : (elle est bien modifié, y a mon téton qui sort, mon gras partout... XD)
      Attend, la dernière fois je me suis réveillée avec la bulle près du sein, mon homme était parti au boulot et moi, j'ai pas de souveniur de l'avoir prise et de l'avoir fait téter alors bon... x)

      Sinon, nan toi, t'as vécu le cauchemar en même temps, avec ton début d'allaitement difficile... (ça va mieux encore d'ailleurs?)

      Supprimer
  2. ça ne m'est pas arrivé non plus, mais faut dire que gourmand comme il était, la citrouille prenait le bib comme mon sein sans s’embêter ! ça aide quand même, surtout à donner le relais à papa !
    Par contre je n'ai jamais réussi à m'endormir avec lui au sein, trop stressé pour ça , dommage ça m'aurait aussi fait du bien de temps en temps !
    Te tourmente pas, de toute façon tu n'as pas de raison d’être séparée d'elle pour le moment ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le doudou aussi était tellement goulu qu'il s'en foutait, mais mademoiselle est délicââââte XD Mais comme tu dis, y a pas de raison qu'on soit séparées ♥

      Peut être qu'avec la Bouture tu pourras dormir en l'allaitant ^^ Ave cle doudou, je savais même pas allaiter couchée : fallait que je sois dans le fauteuils, avec des coussins, impossible d'allaiter n'importe où n'importe comme tellement j'étais pas douée... XD

      Supprimer

Et toi, tu en penses quoi ?