mercredi 25 septembre 2013

Être mère #3 : Ma destinée





Enfin, je crois...

D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours rêvé d'être maman. Peut être que c'est parce que mes souvenirs les plus nets et les plus vieux, c'est quand j'ai choisi le prénom de mon petit frère Aurélien. J'ai regardé ma mère enceinte avec admiration, puis fascination pour ce tout petit bébé dont il fallait prendre soin, qu'il fallait caresser avec douceur, et lui faire de petits bisous légers, pour ne pas lui faire mal.
Puis quelques années après, c'est moins flou, le ventre de ma mère, énorme, si rond.... Elle attendait le plus jeune de mes frères. J'avais 7 ans cette fois, et j'ai même aidé à changer quelques couches !

Une fois qu'ils ont été plus grand, je les ai pris sous mon aile. Je les ai protégés comme j'ai pu de mon ex beau père, et des tyrans des cours de récré. Parce que les grands piquaient toujours le bonnet d'Aurélien et que c'était pas loyal. Alors je me battais pour lui. Bec et ongles. Je couvrais leurs mensonges et soignaient leurs bobos. Une fois, en CM1, ma maîtresse s'est coupée avec une paire de ciseaux, ça saignait beaucoup, et elle ne voulait pas déranger les autres maîtresses, mais ne pouvait pas se soigner elle même. Alors je l'ai emmenée dans le couloir où y avait le placard à pharmacie, et j'ai nettoyé la plaie et mis un pansement. Elle avait hésité, mais a décidé de me faire confiance. Je lui en suis reconnaissante.
Puis, le temps passant, en plus de materner mes frères, j'ai materné mes amis. Puis tout ceux qui en avait besoin. Beaucoup se sont confiés à moi, on pleuré sur mon épaule. Je suis devenue distributrice de câlins et de 'tu me dis hein, si tu as besoin, je suis là, n'hésite pas!'. Et de remontrances aussi, parce que ne pas mettre de manteau quand il fait 4° dehors ou faire les courses pour 12 enceinte de 8 mois, c'est pas bien raisonnable, on est d'accord.
Si bien qu'à la fac, les gens de ma classe m'appelaient 'Maman' (et Matrona pour les intimes du latin x) )
Et pendant tout ce temps, je pensais aux enfants. J'en voulais, de toutes mes tripes. Mais c'était trop tôt, j'étais bien jeune.
Jusqu'à ce qu'en 2ème année de fac, premier semestre, l'envie devienne trop forte. Je ne pensais plus qu'à ça. J'avais presque 22 ans. Je rêvais de rondeur, d'un bidon plein de vie. J'ai commencé à dessiner mes bonhommes tous ronds en pensant à mon ventre que je voulais labouré de petits coups de pieds. Je voulais tellement. J'en perdais le goût aux études, tellement ça m'obsédait.

Et finalement, le 31 décembre, après 4 jours de retard, 4 jours d'angoisse de ne pas savoir, mais 4 jours à être sûre... J'ai sû. Mon rêve se réalisait. J'étais enceinte, pleine d'une seconde vie, et bientôt, les petits pieds qui tapent en moi... (m'empêchant par là même de me concentrer en cours... ahahah ! Mais j'ai eu ma 2ème année hein x) )



Puis  ce petit bout dans mes bras... Mon fils, mon amour... Et bientôt de nouveaux petits coups, et ma fille, ma petite fée....

Et toujours cette envie, ce besoin de materner. Que ce soit mes enfants, mon chéri, mes ami(e)s, ceux qui en ont besoin, qui on besoin de parler, de s'épancher, besoin d'une épaule...

Je crois que j'étais faite pour être maman, malgré mes doutes, malgré mes peurs, malgré mes remises en question, je suis une Maman...

Bonne journée, je t'embrasse !

C'était ma participation à la rubrique Être mère chez Foxymama et Petits Diables !



Les participantes :
















Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. C'est un tres joli billet. Vraiment il m'a beaucoup touché. Merci

    RépondreSupprimer
  2. NAN MAIS Hé HO !!! On est prié de respecter les copines enceintes pleines d'hormones et de pas leur mettre les larmes aux yeux comme ça dès le matin !
    Fichtre, t'écris bien hein ! Jme reconnais peut-être dans une de tes phrases...
    Il faut croire que ce rôle était fait pour toi !
    Mille bisous et merci d'être là <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rho merci ♥♥♥ C'est vraiment gentil tout ce que tu me dis ! Et désolée pour tes hormones =p
      Plein de bisous et de rien : c'est normal ♥

      Supprimer
  3. Un joli billet...Et oui on ne se refait pas...Mais n'est ce pas le plus beau rôle que celui de maman ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ♥ Et je suis bien d'accord : il n'y a rien de plus beau ♥

      Supprimer
  4. Très bel article
    Moi aussi j'ai voulu être maman très jeune
    J'ai trois soeurs (20 ans, 18 ans et 13 ans) et j'ai toujours aimé m'occuper de mes soeurs
    Et aujourd'hui depuis 2 ans et demi j'ai eu la chance d'avoir à mon tour mon bébé et j'adore être maman
    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta jolie puce ♥♥♥ Tu as l'air tellement épanouie dans ton rôle de maman ♥

      Supprimer

Et toi, tu en penses quoi ?