jeudi 5 septembre 2013

J'aimerais qu'elle ne souffre jamais...

Tu vas te dire qu'en vrai, je suis rien qu'une angoissée de la vie qui a toujours peur. Mais tu noteras que c'est toujours légitime. La première fois, j'avais peur pour mon bébé, parce que je suis une maman, tout simplement. La seconde fois, j'avais peur parce que j'étais proche du terme et que ma Bullette ne montrait aucun signe qui me disait qu'elle sortirait d'elle-même. J'avais peur de la césarienne.

Mais maintenant qu'elle est née, j'ai peur pour elle. Parce qu'à l'échographie à 37SA, le gynéco a vu une grosseur noire sur le rein gauche de ma Bulle. Qu'il pensait à un petit kyste rénal, ou sur-rénal. Mais qu'à l'échographie à j+3, il s'est avéré que c'était pas ça. Qu'en fait, ma Bulle, elle a le rein gauche en deux partie, et que la partie du haut fonctionne mal, voire pas du tout. Et que ça peut donner lieu à des infections carabinées, des abcès... des trucs super comme ça quoi. Du coup, il va falloir aller à l'hôpital. Soit pour enlever la partie qui ne fonctionne pas, soit pour déboucher un petit canal si la partie haute est fonctionnelle.

Quand le pédiatre de la maternité m'a annoncé qu'il allait falloir opérer, j'ai encaissé. Je l'ai écouté, j'ai tout bien compris. Mais ça allait. Jusqu'à ce que la puéricultrice me ramène à la réalité en me demandant si ça allait. Là, j'ai pleuré. Pleuré d'imaginer mon tout petit tout petit bébé sur une table d'opération. Qu'on allait l'ouvrir. Si petite, si fragile... Mon bébé... Aujourd'hui, elle a deux mois (tiens, d'ailleurs, y a deux mois pile, 19h45, comme maintenant, mon chéri arrivait en salle d'accouchement et je commençais à pousser ♥). Elle a deux mois, certes, mais je ne peux toujours pas imaginer qu'elle ira à l'hôpital et qu'on lui fera mal. Lui faire mal pour lui faire du bien, oui, mais lui faire mal quand même. Ma petite fille fragile. Ma petite merveille...

Demain, je vais aller vaillamment passer l'échographie, et lundi, j'ai rendez vous avec le chirurgien, qui me dira de quoi il en retourne exactement. Je peux te dire que j'ai pas hâte. Je peux te dire que j'ai une boule au ventre. Que je flippe comme j'ai jamais flippé. Que j'aimerais surtout rester couchée dans mon lit, en boule, avec mon bébé dans mes bras, et la serrer fort fort fort. Pour que rien ni personne ne lui fasse jamais de mal... Pour que rien n'efface jamais ce joli sourire...




Bonne soirée, et croise- les doigts pour nous demain ! Je t'embrasse !
Rendez-vous sur Hellocoton !

17 commentaires:

  1. Ne te tracasse pas autant, ton bébé est entre de bonnes mains à notre époque et dans notre pays tu sais :-). Le mieux que tu ais à faire pour elle est de lui apporter toujours autant d'amour comme tu l'as toujours fait, et tout se passera bien. Ne lui fais pas ressentir cette angoisse. Et détends-toi.
    On est avec toi !

    Bises

    http://celine-daily.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je sais qu'elle est entre de bonnes mains, mais la chirurgie m'a toujours fait peur...
      J'essaie de rester zen... ça ira mieux après une bonne nuit de sommeil !

      Merci pour tes mots ♥

      Supprimer
  2. Courage Mae je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire mais essaie de rester positive et dis toi que ça va aller... Ta puce a besoin que sa maman soit forte ! Gros bisous de courage :-*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'essaie de rester positive, mais parfois bah je pleure, comme hier, où toutes mes angoisses sont revenues après m'avoir laissée tranquille deux mois... Aujourd'hui, ça va mieux, même si j'ai toujours peur...
      Merci beaucoup ♥
      Bisous ♥

      Supprimer
  3. Coucou, je suis avec toi en pensée, j'ai vécu l'hospitalisation en soin intensifs pour Gabriel il avait deux mois aussi, c'est dur (il a failli y rester).
    Grosses bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mon dieux, l'horreur... Plein de bisous rétrospectifs pour toi ♥ Et merci beaucoup pour les tiens, je fais une réserve pour lundi ♥

      Supprimer
  4. Oh j'imagine comme ce doit être angoissant...
    On veut tellement ls protéger nos petits Loulous et là malheureusement, elle ne pourra pas passer outre...

    Vivement que ce soit fait et fini ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est sûr, les protéger... on est là pour ça... Mais bon, c'est pour la protéger qu'elle doit y aller... Mais bon, c'est pas plus facile pour autant !

      J'ai hâte que ça soit derrière nous oui !

      Supprimer
  5. J'ai envie de te dire que le problème est connu et qu'ils savent comment le régler et que ça doit te rassurer mais je n'imagine même pas à quel point tu dois t'inquiéter pour elle et c'est normal. Les explications des médecins t'aideront à relativiser mais tout ira mieux quand ce sera fait. Je vous souhaite énormément de courage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour ça que j'ai à la fois hâte et à la fois pas du tout d'être lundi, déjà, on saura enfin, et en plus il m'avait bien rassuré la dernière fois, ce médecin est une très belle personne, je lui fais confiance... Mais ça m'empêche pas de m'inquiéter comme une folle =(

      Merci beaucoup ♥

      Supprimer
  6. Je n'y connais rien en reins alors je vous souhaite à ta petite puce, ton mari et toi, tout le courage du monde...

    RépondreSupprimer
  7. Finalement les nouvelles sont bonnes!
    Mais c'est normal qu'on s'inquiète pour nos petits ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, finalement, et j'en suis très trèès heureuse ! Et oui, c'est normal... ça serait tellement bien si on avait pas besoin de s'inquiéter parce que tout irait toujours bien...!

      Supprimer
    2. Oui, finalement, et j'en suis très trèès heureuse ! Et oui, c'est normal... ça serait tellement bien si on avait pas besoin de s'inquiéter parce que tout irait toujours bien...!

      Supprimer

Et toi, tu en penses quoi ?