lundi 20 janvier 2014

Elle est si loin ma toute petite...!

Au moins à une salle et un couloir de moi. Elle qui a toujours été trop très près de moi depuis sa naissance. Toujours à portée de bras, de sein, d'oeil, de nez, de caresse.
Hier, j'ai pris la grande, lourde et difficile décision de la transférer dans la chambre de son grand frère.
Parce qu'elle ne parvenait pas à dormir au calme la journée, à part sur nous, parce qu'il y a toujours du bruit, entre la télé, son frère, les discutions, la vaisselle, le ménage, etc. Parce que le soir, elle se réveillait régulièrement, parce que je regardais mes séries. Parce que ce dernier mois, les nuits ont été un enfer de cododo (notre lit est trop petit pour une géante et ses parents) et de tétouille intensive toutes les demi heures. Parce qu'avoir une vie de couple n'était plus aisé (tu sais, la gamine qui se réveille au moindre regard éloquent?).

Parce que tout simplement, ça ne nous convenait plus de dormir à 3. Depuis la grossesse du Doudou, je me disais qu'idéalement, bébé rejoindrait sa chambre à 6 mois. Pour le Doudou, 3 mois plus tôt, la faute au couffin trop petit (ou au Doudou trop grand, va savoir!). Pour la Bullette, on a allongé en transférant son lit dans notre 'chambre' (plutôt coin dans le salon mais bon), de peur qu'elle ne réveille son frère. Aujourd'hui elle a 6 mois et demi, et ça y est. Elle dort loin de moi.

Je suis heureuse, parce qu'elle s'est endormie vite, elle a tété une fois seulement depuis son coucher (note que d'ordinaire elle se réveille 4 à 5 fois avant 23h, l'heure de la dernière tétée, là, rien) et ses pleurs n'ont pas réveillé Doudou. Je sais, il reste la nuit, mais je suis confiante (folle que je suis).

J'ai aussi un pincement au coeur. Parce qu'elle grandi, alors qu'hier encore elle était au chaud au creux de moi. Parce qu'étirer le cordon, ne serait-ce que de quelques mètres, c'est dur. Que je la vois déjà partir de la maison, à ce rythme-là. Et parce qu'en voyant la chambre de mes deux enfants, leurs 2 petits lits côte à côte, leurs petits visages endormis, je le sens pleinement mère, pleinement leur mère, et que moi qui aie du mal à me voir en adulte, qui aie toujours l'impression d'avoir 15 ans, eh bien en voyant ça, je me sens l'adulte que je suis devenue. (ça veut rien dire c'est ça?)

Mes deux tous petits bébés partagent la même chambre ce soir, et moi, je vais dormir dans mon lit, avec juste mon homme. Mais j'aurais l'oreille tellement aux aguets que je vais pas en profiter beaucoup !



Bonne nuit, je t'embrasse ! Et surtout te moque pas de moi, je suis sûre que tu étais aussi chamboulée ! 
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. Pourquoi ton ps j'ai l'impression qu'il s'adresse à moi ^^ en tout cas je te comprends et c'est aussi ça être mère. Lâcher un peu ce cordon. Dis je alors qu'on est 4 dans le lit ...

    RépondreSupprimer
  2. Hoo oui c'est dur "d'étirer" ce cordon ! [Qui a parlé de le couper ? : JAMAIS !!! ]
    Je croise les doigts et je serre les fesses pour que cette première nuit de la Bulette avec son frèro soit agréable et paisible !!
    Bisous

    RépondreSupprimer

Et toi, tu en penses quoi ?