vendredi 6 juin 2014

Coupable [#laterpost]

J'ai retrouver cet article dans mes brouillons. Il n'est pas vraiment achevé, mais il est ce que je ressentais à ce moment là. Là, c'est fini, tout s'est bien passé, alors ça va !





Depuis que je suis devenue maman, c'est un mot qui revient toujours. Non, on ne me le répète pas. J'ai pas besoin de ça, je sais très bien le faire toute seule.

Je me suis sentie coupable de pas avoir réussi à avoir donné moi même naissance à mon doudou.
Je me suis sentie coupable d'avoir accepté ce déclenchement. D'avoir si mal vécu la fin de ma grossesse alors qu'il me restait 2 petites semaines à tenir.
Je me suis sentie coupable de pas avoir réussi à lui donner le sein tout de suite.
Puis d'être passée au mixte très vite. D'avoir attendu 1 mois avant de pouvoir lui donner réellement le sein.
Coupable de ses chutes, de ses bobos, de ses pleurs.
D'être si impatiente. De l'avoir laissé chouiné parfois. De ne pas l'avoir porté.
Je me suis sentie coupable d'être retombée enceinte si vite. De ne pas lui avoir laissé le temps de grandir encore un peu avant de 'remettre le couvert'.
Coupable de lui avoir donné du chocolat, des chips, du jus de fruits, des gâteaux. De pas faire des légumes tous les jours et de lui laisser manger des frites avec du ketchup.
De lui apprendre des gros mots malgré moi. (oui, 'putain' sort vite. Et seul. Même si j'essaie de le retenir. C'est mal, je sais!)
De ne pas sortir assez souvent avec lui, de ne pas avoir de parc dans le coin. De ne pas lui présenter d'autres enfants. Qu'il soit si seul.
Je me sens coupable que mes parents les voient si peu. De pas pouvoir me déplacer pour les emmener.
Je me sens coupable d'être plus là pour ma fille que je ne l'ai été pour mon fils. Je me sens coupable de ne pas être capable d'être la même mère pour les deux. Je me sens coupable de dormir avec elle, quand je ne l'ai pas fait pour lui. De la porter autant alors que lui n'y a pas eu droit. De m'inquiéter tant pour elle, beaucoup plus que pour lui... (bien que j'ai plus surveillé le doudou quand il était petit que la bullette. Je me levais la nuit juste pour voir s'il respirait encore...)

Mais surtout en ce moment, je me sens coupable. Je me sens coupable de ces gènes que j'ai refilé à ma fille. Parce que je sais que ça vient de moi. Parce que mes parents ont perdu 2 garçons à cause de problème d'uretères (en guise de problème, une absence en fait). Je me sens responsable de ses maux. Je me sens coupable. Alors qu'on peut dire que c'est la 'faute à pas de chance'.
Je me sens d'avance coupable de toute la douleur qu'elle va subir. De la laisser entre les mains d'inconnus qui vont la triturer. De ne pas pouvoir la protéger de la douleur, de la solitude. Et d'avance de ne pas être à la maison 5 longs jours, de laisser mon petit grand, lui qui a si peu été séparé de moi, qui va s'inquiéter pour sa soeur, à qui je vais manquer, j'en suis sûre...

Passe une bonne journée, je t'embrasse
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Et toi, tu en penses quoi ?