jeudi 28 août 2014

Remettre les choses dans le bon ordre pour pouvoir avancer

J'ai toujours voulu perdre du poids. Enfin, depuis mes 10/12 ans. Parce que j'ai toujours vu ma mère au régime, que ma soeur a une morphologie plus fine que la mienne, que moi, je suis 'épaisse' avec des cuisses rondes et des épaules larges. De gros mollets solides et des poignets tout sauf fragile. Tout dans ma morphologie me dit que même mince, jamais je ne serais filiforme. Sauf que pour moi, l'allure de liane a souvent été celle fantasmée.

A 12 ans, je faisais 67kg et 1m65. Mais j'étais grosse. Toute manière, tout le monde me le disait. Je n'avais aucune raison de croire le contraire. J'avais une bonne poitrine, et je ne m'habillais plus au rayon enfant depuis longtemps. On me donnait 16 ans.

J'ai fait tout un tas de régime depuis cette époque. Parce que je voulais maigrir pour qu'on arrête de me dire que j'étais grosse. Pour ressembler à untel. Et plaire à tel autre. En faisant le régime A. Puis en le lâchant. Et en le reprenant. Et en testant le B, sans plus de succès.

J'ai souvent rêvé le soir, en voyant les phares d'une voiture balayer mon plafond, qu'un extra-terrestre entrerait, me kidnapperait, et plutôt que de faire des expériences bizarres sur mon cerveau (ou me faire porter un enfant à moitié alien), ils aspireraient ma graisse, parce que c'est le meilleur carburant pour leurs moteurs de vaisseau (ils ont des ingénieurs bizarres quand même : ils se basent sur un carburant qu'ils n'ont pas chez eux. Te moque pas... x) )





J'ai souvent rêvé aussi, et pas que le soir, de me déshabiller de moi-même. D'ouvrir une fermeture éclair et de jaillir de mon corps, mince et belle. Mais bon, j'ai jamais trouvé la tirette malheureusement !

Il y a encore peu de temps, je pensais à faire un régime, pour plaire à mon homme, pour que mon fils n'aie pas honte de moi. Pour que ma mère soit fière.

Mais je crois que pendant tout ce temps, je ne me suis pas mise à la bonne place. J'ai oublié d'être égoïste. Manger a toujours été un plaisir. Les sucreries, gâteaux et saucissons. Et je me privais en période de régime pour plaire à telle ou telle personne. Pour correspondre à ce qu'on me demandait. Pour prouver que je pouvais le faire, que j'avais pas moins de volonté qu'une autre.


"Pour faire plaisir"

Et moi, quand est ce que je me faisais plaisir ? Voir le nombre sur la balance baisser était certes satisfaisant. Mais le reste était une torture. J'avais besoin de conseil tout le temps, pour tout. Besoin de sentir que quelqu'un me poussait. J'avais peur de décevoir. Peur de lâcher en plein milieu.

Et fatalement, je lâchais. Je pétais littéralement un plomb. Et tous mes efforts étaient réduits à néant. Et j'étais triste. Et je me dégoûtais. Et je grossissais donc encore plus.

Mais en mars, j'ai eu une (demi) révélation. Le mariage en juillet de ma soeur m'a donné envie de m'investir un peu. Pour pouvoir regarder les photos sans avoir envie de pleurer en me voyant. De pouvoir profiter de cette journée sans avoir envie d'être invisible. De profiter pleinement de cette journée. J'ai perdu 10kg pour son mariage, mais j'ai pas réussi à tenir plus longtemps. Parce que mine de rien, le déblocage était pas vraiment fait.J'ai pas poussé assez loin mon égoïsme. Et je me privais.

J'ai repris mon régime depuis 2 semaines et demi. C'est trop tôt pour crier victoire, j'ai tellement de poids à perdre... Mais j'ai déjà perdu 3.2kg. Toute seule. J'ai pas repris mon régime avec quelqu'un sur qui m'appuyer, en 'décision conjointe' pour 'tenir'. J'ai dit STOP. J'ai commencé mon régime en pleine journée, parce que j'en ai eu marre. 

Je ne peux toujours pas me déshabiller de moi-même. Y aura jamais d'extra terrestre pour me faire la liposuccion parfaite. Personne ne peut perdre ce poids pour moi. Ni me dire tous les jours pourquoi, pour qui et comment je dois le faire.

Tout ça, c'est à moi de le décider. De choisir. De faire. Par respect par moi, et non sous les reproches des autres. Par envie et non par contrainte. Par amour de moi, et non à cause du dégoût des autres. 

Si je veux qu'on m'aime, alors pourquoi je ne commencerais pas par m'aimer moi-même ?

Bonne nuit, je t'embrasse !
Rendez-vous sur Hellocoton !

15 commentaires:

  1. Très bien dit ma belle ;)
    #onlacherien
    #adieulegras

    Les effort tu dois les faire pour toi avant tout ;)

    RépondreSupprimer
  2. Bravo! Il faut que j'aie le même déclic, je n'y arrive pas malgré le dégoût de mon corps (moi j'ai été très mince, j'ai grossi au fil des ans et avec mes grossesses, + le manque de sport et l'hérédité)... Je vais essayer de bouger plus cette année, on verra bien... En tout cas vraiment bravo pour ce que tu as déjà fait et pour ce qui est à venir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Nat' ♥ Ton déclic arrivera, pour ma part, j'ai du me forcer au début (en mars) puis ça a cheminé après ^^ après avoir infusé 2 mois x)

      Supprimer
  3. Tu as tout comprit ! Encore une fois BRAVO !

    Ce que je lis me fait dire que tu as eu LE déclic, qui te fera aller jusqu'au bout !!! Tu auras des moments de relâchement comme tu a eu parce que énormément de poids à perdre, ça prends du temps ... Mais je te sent plus motivée que jamais ! Ne lâches rien, continue de dire NON, et tu va en venir à bout !

    Je suis super fière de toi, vraiment !!!

    Et sinon, bizarre tes rêves :p haha

    Bisous ma jolie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Valérie ♥ Oui, j'ai beaucoup de poids à perdre, le tout est de ne pas se décourager et ne pas laisser les vieux démons ressurgir....!

      Ouaiiis je sais.. Mais que veux tu, j'ai trop d'imagination =D
      Plein de bisous ♥

      Supprimer
  4. <3 Tu étais belle, tu es belle et tu seras belle. Déjà ça n'en doute pas ! Chacun sa morphologie et puis quel qu'elle soit elle ne ferra jamais l'unanimité. On vit dans un monde où il faut toujours grossir, ou maigrir, ou tout le monde pense avoir le droit de regarder dans l'assiette du voisin pour lui dire qu'il ferrait mieux de... ou de... On en oublie que manger ne sert pas à perdre du poids ou à en prendre mais à notre santé et notre plaisir :) (genre comme quand on me dit "mais pourquoi tu manges des légumes plutôt que des chips? avec ton poids tu peux te le permettre :D" oui sauf que 23 kilo ou 103 kilo, on a les mêmes risques en termes de diabète, cholestérol et autres merdouilles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mon Corniaud ♥
      J'ai jamais compris les gens qui réagissent comme ça... Moi c'est le contraire, quand je dis non, on me regarde avec un sourire et un mouvement de tête qui dit "moooh ! Bah alors ?! Nous dis pas qu't'en veux pas, la grosse, t'es plus à ça près!"

      M'enfin...!

      Supprimer
  5. Absolument ! C'est important de le faire d'abord pour toi ma Chérie <3

    RépondreSupprimer
  6. Tout ce que tu fais dans la vie il faut le faire pour te faire plaisir ;) et le début du bonheur c'est de s' 'aimer soit même :) et les autres tu t'en tape !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le début du bonheur est un long chemin à parcourir parfois....!

      Supprimer
  7. Bravo ! Bravo pour cette belle réflexion pleine de sens. Tu peux être fière de toi, parce que tu sais ce qui est bon pour toi, et tu peux être fière du chemin que tu as déjà parcouru ! Continue comme ça !

    RépondreSupprimer

Et toi, tu en penses quoi ?