mardi 25 novembre 2014

J'ai testé : aider à l'école de Doudou

Bon, ça date de la semaine dernière, j'avoue, mais j'ai préféré dormir un peu (ou hiberner, oui oui), plutôt que d'écrire....

Bref, me voilà pour raconter cette expérience traumatisante. Depuis quelques semaines après la rentrées des classes j'aide la maîtresse (débordée, et par la même pas totalement aimable) à habiller sa classe pour "l'heure des mamans". Elle parlait souvent du fait que certaines mamans venait le mercredi pour faire des jeux avec les enfants (un groupe avec la maîtresse, un autre avec l'ATSEM et le dernier avec la maman présente). N'étant libre qu'une semaine sur deux parce que mon homme est de matin ces semaines là, je dois bien évidement rester avec ma Bullette, je n'avais pas osé me proposer. Et finalement, c'est elle qui est venue me demander, à mon plus grand plaisir. Je pourrais observer mon fils dans son environnement autre que la maison, comment il évolue quand il ne doit pas suivre MES règles, sans sa sœur, et avec ses copains. Et je pourrais aussi voir comment sont ces autres enfants que je vois tous les jours un petit peu (dont certains qui veulent être habillés que par moi... x) )





Du coup, mercredi dernier, j'ai déposé mon fils... et je ne suis pas partie. Bah oui, repartir pour 30 minutes et revenir après, c'était genre faire un aller retour dans le vent, juste le temps d'arriver, de dire coucou à mon bâtiment et repartir... (et déranger quelqu'un en sonnant à la porte d'entrée aussi). Du coup, au début, j'attendais dans le couloir que la maîtresse ait fini les premières activités : compter les présents etc. Mais finalement, les enfants venaient tour à tour me voir alors je suis rentrée, et j'ai observé. Mon doudou, assis sur le banc, comptant comme un grand.... Presque sage! Il venait me voir de temps en temps pour me parler de ses exploits....!

Puis est venu le temps des jeux. Et je crois qu'en fait, ça a été la pire partie de la matinée. Un groupe de 7 enfants de 3 ans, c'est affreux. Y a ceux qui veulent jouer, ceux qui refusent, ceux qui veulent jouer mais en trichant... Mais je crois que la pire c'est cette petite toute timide, qui se ferme comme une huître quand tu lui adresses la parole (genre pour s'adresser à moi, je n'ai jamais entendu le son de sa voix, alors qu'elle veut que ce soit MOI qui l'habille tous les jours....), qui refuse de jouer.... Puis qui veut bien mais qui au final pique toutes les cartes, le dé, malmène ses camarade pour leur piquer leurs cartes.... Finalement, doudou est plutôt calme hein....!

Ensuite, il y a eu le groupe des moyens, et dans la limite de leur temps de concentration, ça a été. Quand ils ont commencé à faire n'importe quoi, j'ai changé les règles du jeu, je leur ai parlé forme, couleur des escargots (mon jeu consistait à rassembler 4 escargots de 4 couleurs en lançant un dé pour choisir la couleur). Bon, j'ai dû les empêcher de se battre, de parler trop fort et d'aller dire coucou aux voisins.... Mais dans l'ensemble, c'est plus simple avec les moyens qu'avec les petits. D'ailleurs, la prochaine fois, je laisse les petits à la maîtresse hein !


Après il y a eu la récréation. Je me rappelle de mes années de maternelle (enfin, j'ai des souvenirs quoi, je me rappelle pas de tout hein), on s'amusait trop bien dans la cours, on avait des jeux de foufous et tout. Puis je les ai vu. La maîtresse a ouvert la porte. Ils sont sortis tel une nuée de moineaux. Pour se mettre à courir en rond en hurlant (très strident). Ils avaient l'air de s'éclater hein. Mais je me demande comment j'ai pu trouver ça trop cool.... x) J'ai pu constaté que mon fils a du succès chez les grandes : elles passent leur temps à l'appeler et à lui courir après (bah oui, parce que lui il doit courir et crier, il peut pas tout faire non plus quoi!)

Puis un peu de motricité en salle de jeux (où je ne suis pas allée, pour pas les déconcentrer), et à leur retour la maîtresse m'a dit que Doudou avait super bien monté à la structure malgré un passage peu sûr en équilibre : ce qui me rassure, puisqu'il a toujours eu peur de ce qui branle un peu, de ce qui est un peu en hauteur et surtout on sort rarement aux aires de jeux....
Et après, rhabillage et heure des mamans, puis retour à la maison. Et je peux te le dire : il était temps !

Tout ce que j'ai à dire c'est : Bravo les enseignants qui supportent nos enfants toute la journée (même si c'est seulement la matinée d'ailleurs), et en groupe surtout. (les copines maîtresses, j'vous fais un cœur avec les mains)

Demain, je n'y vais pas, mais la semaine prochaine, si, mais cette fois, je saurais. Je serais préparée !

Bonne soirée ! Je t'embrasse !
Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. Mais de rien! Je ne peux que m'incliner devant votre patience...! X)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Déjà que je comprenais pas les parents qui disent que c'est trop fastoche et que les enseignants sont rien que des feignasse, maintenant que j'ai vécu quelques heures, je suis prête à aller frapper les gens qui disent ca x)

      Supprimer

Et toi, tu en penses quoi ?