dimanche 3 mai 2015

Lettre à Doudou


Mon bébé,

Enfin, je devrais dire "petit garçon", puisque tu passes ton temps à me dire à quel point tu es grand!
J'ai eu un électrochoc, il y a quelque jour.  J'ai toujours su à quel point je t'aimais. À quel point j'étais fière d'être ta maman. Mais notre quotidien m'avait fait oublié que c'était ça l'important.
Nos journées, ponctuées de cris, de désaccords, de rage et de colère. Mais je sais, ce n'est pas facile d'avoir 3 ans et demi. Si tu savais comme c'est dure d'être ta maman, à toi, qui a 3 ans et demi... Et un sacré caractère de tête de pioche! 
Oui, c'est dur. Mais j'ai eu tord. Tord de ne me borner qu'à ça. De finir par ne plus voir en toi que cette contradiction permanente. Tord de finir par baisser les bras et me laisser porter par cette colère permanente.
Mardi, j'ai cru mourir. Mourir de te voir si mal. Mourir de peur. Et si tu avais quelque chose de grave qui m'enlevait mon tout petit? Et si tu ne te remettais pas? Et si... Si c'était ma faute?
Je t'ai serré dans mes bras, je t'ai soutenu, je t'ai embrassé et caressé. De tout mon amour, de toute ma culpabilité. J'ai failli perdre de vue l'essentiel. L'essentiel, c'est de t'aimer, toi, pour ce que tu es, aussi pénible que ça puisse être. Aussi dur que ça l'est certains jours. Mais cette colère, elle n'a pas lieu d'être. Elle m'empêche de te voir toi. Je me sens si coupable d'avoir été si dure avec toi... Par lassitude. Je m'en veux... Mais je te promets, je n'oublierai pas cette leçon que la vie m'a donné. 
J'ai eu peur de te perdre mon bébé.  Je m'emploierais donc, dorénavant, à être une meilleure maman, celle dont tu as besoin... Mais s'il te plait, maintenant que tu as récupéré toutes tes forces... Tu pourrais, quand même, rester aussi calme qu'à notre retour de l'hôpital? Parce qu'un petit garçon qui ne fait pas tout pour me contrarier, j'avoue, c'est quand même pas mal!

Je t'aime mon tout petit, de tout mon cœur. (Et ne me refais plus jamais une peur pareille, s'il te plaît!)

Maman


Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. pas facile tous les jours d'être maman avec cette culpabilité que l'on traine comme un boulet pour tout et pour rien. Ne t'en veux pas, rien que cet article prouve à quel point tu es une bonne maman <3

    RépondreSupprimer

Et toi, tu en penses quoi ?