mardi 9 février 2016

Brèves de grossesse² : #1 Premier trimestre et quatrième mois

Je n'ai que peu parlé de ma grossesse depuis que j'ai repris le blog, donc je vais essayer de me rattraper un peu !

Je vais donc te parlé de mon premier trimestre et de ce mois qui s'achève pour nous.

 Le premier trimestre
a été difficile. Je dirais pas que ça m'est étranger, mais ça n'en a pas été plus facile! J'ai passé de longues semaines la tête au dessus de la cuvette, à ne plus pouvoir manger ni boire ( le côté positif? les kilos en moins, évidemment!). Je ne supportais plus personne, et quand on sait qu'on vit à 5 dans une mini maison, imagine le calvaire ! Plus aucune odeur non plus (bis). Plus... rien. Et la fatigue liée à tout ça, les deux enfants... Bref, c'était pas le top quoi. Là où j'ai de la chance c'est que tout va bien, pour bébé comme pour moi. Pas de problème mis à part ces vomissements, un bébé en pleine forme, que demande le peuple?! Surtout que mine de rien, même si ça a été difficile à vivre, ça me rassurait : si je vomissais, c'est que tout allait bien pour bébé. Que lui restait bien au chaud. Alors j'ai détesté, mais ça m'a beaucoup rassurée tout de même.

Depuis que j'ai commencé le second trimestre, ça va mieux. J'irais pas jusqu'à dire que tout est comme avant : j'ai toujours des nausées. Beaucoup moins, heureusement, je ne vomis plus (alléluia), mais il y a encore beaucoup d'odeur que je ne supporte pas (mais je supporte enfin à nouveau mes deux enfants et mon amoureux. Ce qui est déjà énorme!) (enfin tant qu'ils utilisent le savon que je leur ordonne d'utiliser hein), toujours fatiguée, des remontées acides qui me réveillent même la nuit, mais bon, on fait avec, je m'estime heureuse que ça aille seulement aussi mal que ça !

Sinon, bidon grossit bien, bébé fait la rumba régulièrement là-dedans, commence à prendre ma vessie pour un trampoline et mes différents organes pour des ballons de foot, donc je savoure ces instants quand je suis au calme. Papa a même réussi à le sentir quelques fois déjà, ce qui est déjà énorme quand on sait que je ne suis qu'à 19SA+2

Sur la première photo avec la jolie tenue Envie de Fraise gagnée chez Infos bébés ! (avec une photo de crâneuse qui fait presque genre je suis canon. Presque!)

Du côté des enfants, je crois que ça va. Ils le prennent bien, et ont hâte de rencontrer cette petite bouille. Doudou pour jouer avec (il va être déçu!), la Bulle, peut être pour avoir enfin du lait à nouveau? Toujours est-ils qu'ils aiment caresser mon ventre et lui parler (pour la Bulle, parler signifie crier 'BEBEEEEEE' à mon nombril.... x) ), se projeter avec le bébé à la maison aussi. "Maman, quand on aura une maison à nous, on sera très très heureux. Avec toi, papa, la Bulle, moi et le bébé aussi!". Ils sont également persuadés que c'est une fille, tout comme moi, tandis que papa se refuse à se prononcer, et attend sagement le 2 mars pour se projeter là-dedans. Je suis d'ailleurs privée d'achat de quelque nature qu'il soit pour le bébé, tant qu'on ne sait pas si c'est une fille ou un garçon. Il n'est pas drôle du tout, cet homme ! (mais j'ai déjà tricoté des chaussons et un bonnet... roses. Mouahahahaha!)
  Du côté de l'homme, je le redécouvre. Je crois que je vais faire mille bébés, juste pour le voir s'améliorer de grossesse en grossesse ! Il s'implique beaucoup, prend soin de moi, fait en sorte que je me ménage (la maternité est top, la gynéco a donné comme consigne aux enfants de faire en sorte que je me repose, l'homme l'a pris pour lui... et ça c'est cool, parce qu'en effet, je suis épuisée!), pose sa main sur mon ventre sans rechigner (et non, c'était pas gagné!)... Bref, j'ai enfin une grossesse où je ne me sens pas la seule à attendre ce bébé. Pas qu'il n'attendait pas les autres, mais je crois qu'il avait du mal à s'impliquer tant que bébé n'était pas là. Pour la Bulle, il s'est impliqué en fin de grossesse. Et là, tout de suite. Je crois que la grossesse de ptit champi, qui s'est achevée si tôt et si brutalement, lui a fait comprendre que ses bébés, il les porte autant dans son cœur que moi, même s'ils ne prennent pas possession de son corps. Et puis mine de rien, ce bébé, on l'a attendu, contrairement aux autres (Doudou surprise, Bullette immédiatement, Ptit champi surprise, Arc-en-ciel attendu 8 mois). Alors voilà, je pense que ça joue au moins un peu.

(Tu noteras qu'au fil de ce billet, le surnom de bébé a été choisi. Ça sera donc officiellement Arc-en-ciel !)

Je pense que je t'ai à peu près dit tout ce que tu as loupé de ma grossesse jusqu'ici, et j'essaierai de publier régulièrement (c'est difficile, jte jure : pour ça faut quitter le canapé. Horrible!) 

Bonne soirée, je t'embrasse !
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. Ah oui, 8 mois ? ben dit donc :( Prends soin de toi en tout cas, c'est tellement magique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca reste peu au final, mais pour nous qui n'avons jamais attendu... Cela dit, je me dis qu'heureusement: je n'étais pas remise de ma fausse couche, malgré ce que je pensais, j'ai failli tomber dans la dépression... Donc au final, bébé arc-en-ciel s'est installé au bon moment, celui où je me sentais mieux (et où paradoxalement j'avais décidé d'arrêter de le vouloir si fort parce que je n'en avais plus besoin pour guérir...!)
      Je profite autant que je peux, tant que j'ai mon homme avec moi h24, ça ne durera pas!

      Supprimer
    2. Ca reste peu au final, mais pour nous qui n'avons jamais attendu... Cela dit, je me dis qu'heureusement: je n'étais pas remise de ma fausse couche, malgré ce que je pensais, j'ai failli tomber dans la dépression... Donc au final, bébé arc-en-ciel s'est installé au bon moment, celui où je me sentais mieux (et où paradoxalement j'avais décidé d'arrêter de le vouloir si fort parce que je n'en avais plus besoin pour guérir...!)
      Je profite autant que je peux, tant que j'ai mon homme avec moi h24, ça ne durera pas!

      Supprimer

Et toi, tu en penses quoi ?